AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Liam » I thought I was dead.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Oh my god! It's
D. Liam Lefebvre
!


ζ Messages :
27

ζ Date d'inscription :
21/02/2011

ζ Age :
33



MessageSujet: Liam » I thought I was dead.   Lun 21 Fév - 23:29




DILAN LIAM LEFEBVRE


25 ans ▪ Français ▪ Paris XIX ▪ Photographe Reporter ▪ Marié ▪ Indécis



c'est mon histoire



Je pars du principe très simple que si une vie commence mal, elle finit bien et inversement, une vie qui débute bien finit forcement mal. C’est ma manière à moi de relativiser. Malheureusement, c’est faux. Mais je garde ma théorie tout de même. Les gens se pressaient tous à la villa. Comme si ma naissance était un évènement à ne pas rater. « Votre attention s’il vous plait. Je vous promets quelque chose en ce 04 Décembre 1995. Lorsque mon fils ici présent, Dilan Liam Lefebvre obtiendra sa majorité, il aura l’honneur et le plaisir de reprendre mes affaires. » Tous acclamaient mon père comme si il était un héro. Sincèrement, à combien des têtes présentes a-t-il déjà adressé la parole ? Je trouvais ça à la fois minable et génial. Se dire que pour vos cinq ans, vous faites la sieste, mais vos parents font la fête avec tout Paris dans le salon. C’est se dire qu’autant de monde ont répondu à l’invitation « Cinq ans de Dilan Lefebvre », au fond, beaucoup sont venu pour la bouffe. Fils unique c’est bien, fils unique de riche c’est chiant. « Dilan, tu devrais songer à trouver un instrument de musique. » Musique ? Sérieusement, de la musique ? « Je ne veux pas faire de la musique, seulement l’écouter. » Ma mère ne semblait pas relever, ce fut donc mon père qui me rétorqua. « Pour écouter et donc apprécier la musique mon fils il faut forcement apprendre à la faire. » Je le fixai un instant puis glissa mon regard jusqu’au magazine culturelle. « Guitare. » « Ce sera le violon. » « Non, tu m’as demandé de choisir, j’ai choisi, guitare sèche, ou rien. » J’avais répondu avec arrogance pour un gamin de dix ans, mais je ne voyais vraiment pas l’intérêt de jouer d’un instrument. Parce qu’en plus, mon père concevait des voitures et ma mère était médecin. Moi ? On avait beau me demander ce que je voulais faire plus tard, tout le monde me disait que guitariste à cheval, ça n’existait pas et qu’être heureux n’était pas un métier. « Et toi, Liam, il faut penser à une orientation. » « A quoi bon ? Tout le monde sait que je vais devoir reprendre l’entreprise de mon père. » « Mmh, donc c’est l’économie ta filière ? » « Economie ? Je vais concevoir des caisses toute ma vie, je vous parle pas de votre vieux tacot mais des voitures comme celle du maire. Alors l’économie, pourquoi pas, je veux évaluer ma future pension de retraite. » Je n’avais pas vraiment envie de reprendre la concession mais n’ayant aucun autre rêve cohérent, je me suis fait l’idée et j’ai pris rapidement la place de leader. Elle est bien ma vie, mais à force on se fait chier et on tourne mal.

« Daph’ la vodka ! » « Eh Liam, ton père il a que de l’alcool pour vieux. » « Vos gueules, vous allez mettre l’alarme en route. Montez dans ma chambre ! » « Liam la vodka que Daphnée a, file la moi. » « Va te faire toi, elle est à moi la vodka. » Daphnée semblait dans un autre monde, totalement à part, la bouteille russe à la main elle tournait sur elle-même, fixant le plafond. « Comment je me sens ? Énorme. C’est pour ça que je suis là. Arrête ! Ou je te bouffe les yeux tout crus ! » Tout le monde rigolait, mais Siarra fronçait les sourcils. « Daphnée, Tu prends des amphets !? T’as mangé au moins ? » Daphnée continuait de tournée sur elle-même, espérant peut être décollé un jour. « Violet le matin. Bleu l’après-midi. Orange le soir. Les voilà mes trois repas, madame la petite maline. Et vert le soir. Aussi simple que ça. Un deux trois quatre. » Je soupirais et me laissa tomber sur mon lit au coté de Charles. « Je peux te dire quelque chose de personnel, Liam ? » Avec un regard lubrique. « Bien sûr. » « Tu… » « Vas y, je t’écoute. » « Je... tu as un p’tit machin au coin de la bouche. » Je me redressai d’un bon et passa mon pouce sur mes lèvres. « T’es con, c’est le rouge à lèvres de Daphnée. » « Arrête, t’as sucé un trans. » « Et ? T’es con, le rouge à lévres c’est sur les lèvres pas sur la bite. » « AAAAAH ! T’es un con Liam. » « Ta gueule. » Et puis il a fallu que Daphnée aperçoivent un éléphant rose dehors, elle a voulu sauter, on a laissé faire, avec l’élan, elle allait atterrir dans la piscine. Mais non, pas d’élan, elle s’est laissé tomber, elle s’est écrasée sur la terrasse. « NAAAAAAAAAAAAN ! NAAAAAAAAAAN ! DAPHNEE! » J’ai pleuré comme jamais une autre fois, hurlé à dieu de me rendre celle que j’aimais et puis j’ai arrêté. Tout arrêté, les filles, l’alcool, terminé.

Et puis on m’a finalement laissé faire mon choix, après mon bac on m’a laissé choisir une université. J’ai rencontré une fille particulièrement agaçante. On devait débattre sur l'avis que portait Racine dans son livre sur la relation amoureuse et ses souffrances. « Racine évoque la torture de la passion amoureuse, cette maladie, cette obsession qui détruit l'âme, le corps et la raison. » Je secouais la tête avec exaspération. « Dans ce cas, autant ne pas tomber amoureux (se). » Elle se tournait vers moi avec arrogance. « Si justement, ça vaux le coup de souffrir pour ne pas refaire les mêmes erreurs. Toutes les douleurs sont psychologiques. » « Ah oui ? Un gamin qui tombe à vélo, qui pisse le sang, c'est psychologique ? » « On ne parle pas de gamin qui fait du vélo, mais d'aventure amoureuse entre adulte et de la douleur qu'on éprouve à cause de cette passion amoureuse. » « Alors ne généralise pas tout, toutes les douleurs ne sont pas psychologiques. Au bout d'un moment, on a tellement mal psychologiquement que ça devient rapidement physique. L'envie de s'arracher la tête tant la migraine est importante, Ce n’est pas réellement physique mais c'est comme tel. » Je m’apprêtais à sortir de l’amphithéâtre, ce débat me rappelait trop de souvenirs. « La plupart sont psychologiques, mises à part celles ou sont se blessent volontairement, le reste, reste psychologique. L'envie de s'arracher la tête n'est pas physique, la douleur qu'on ressent a cause de la migraine est physique mais pas l'envie de s'arracher la tête. Puis, pourquoi on en vient à parler de ça. A la base, c'était basé sur la torture de la passion amoureuse. » Je soupirais. « Moi quand j’suis amoureux, j’ai une migraine qui me donne envie de m’arracher la tête. » Je sortis. Cette fille, elle m’obsédait, j’étais déjà bien amoureux. Je savais parfaitement qu’on allait se revoir. « Salut ma jolie, qu’est ce que tu fais toute seule ? » « Viens avec nous, tu te sentiras moins seule. » « Je préfère encore rester seule qu'être avec des minables comme vous. » « Minable ? Sérieusement ? » « Allez viens, on va s’amuser. » « Oui sérieusement. Et merde, casse-toi, vas t’amuser avec ta mère, on pote va être content je suis sûre. » Je m’approchais, voulant intervenir. « Vous avez pas entendu les mecs ? Elle vous dit de vous casser. » Les deux branleurs se tournèrent vers moi. « T’es qui ? Son mec ? » « Casse-toi. » « Oui, vous n’avez pas entendu ? Cassez vous, retournez chez maman. » Je regardais les mecs s’en aller et tournais ensuite les talons. Elle m’interpela alors avec toujours beaucoup d’arrogance. « Eh ! J’avais pas besoin de ton aide, je m’en sortais bien sans toi. » Je me retournais et esquissa un sourire. « Non c’est vrai, tu t’en sortais bien. » Elle plissa les yeux. « Très bien même. » Elle rassemblait ses affaires. « Pas de quoi, c’était un plaisir. » « Ouais ouais. » Puis elle partit. Plus elle me repoussait plus j’avais envie d’elle. Malgré ça je voulais éviter de me faire de faux espoirs. Mon vécu m’avait obligé à être plus sage et plus prudent en vers les filles. A la fin du cours elle m’interpella. Ne voulant pas montrer ma joie, je soupirais avant de me retourner et de demander avec agressivité. « Quoi ?! » Elle haussa un sourcil et passe sa main dans ses cheveux. « Heum.. je voulais m'excuser pour.. hier. Je n'aurais pas dû t'envoyer balader comme ça. » « Wahou, excuse acceptée. » Je tournai les talons et Isis souffla, complètement exaspérée par mon comportement. « Je n'ai pas fini ! », voyant que je ne disais rien, elle croisa les bras et pris un ton indifférent « Pourquoi t'es intervenu hier ? » « Je sais pas, je voulais t'inviter à boire un verre mais, vu ton comportement, j'ai préféré la compagnie de mon poisson rouge. » Elle était arrogante et je voulais me montrer tout aussi exaspérant. « M'inviter moi ? Wow. J'ai une amie qui organise une fête chez elle et elle m'a dit que je pouvais inviter des.. Gens, donc tu veux venir ou pas ? » ; « Peu croyable hein ? Tu plais à un mec, wahou. » Je secouais la tête en rigolant. « C'est ton invitation ? Je m'attendais à un truc plus classe, avec un bisou à la fin. » J’affichais ensuite un sourire avant de lui préciser qu’elle pouvait bien évidement compter sur moi. . « C'est peu croyable en effet. Heum.. ouais. Un bisou ? Carrément ? Peut-être que tu l'auras, on verra. » ; « Laisse pour le bisou, tu ne me plais pas, je préfère ta copine, tu sais, la blonde. Je l'attends le bisou. » J’aimais vraiment jouer avec elle, embrouiller son esprit pour qu’elle ne se mette pas en tête que je commençais déjà à être amoureux. « C'est dommage pour toi, elle ne s'intéresse pas aux hommes. Et tu peux toujours attendre, pour le bisou. » Je gardais mon sourire tandis que je plongeais mon regard dans le sien. « Et toi, tu t'intéresses à quoi ? On pari ? » ; « Aux hommes. Mmh.. je ne sais pas. » ; « Alors, j'ai toutes mes chances. » Je tournais à nouveau les talons et partie. Et puis le soir de la fête arriva plus vite que je ne pouvais le penser. « C’est pas trop tot ! T’es pire qu’une fille. » Je me mis à rire en marchant vers elle. « Je me fais désirer. » Elle plissa les yeux. «T’es vraiment… Rah, laisse tomber. » Elle entra dans la maison et je m’approchais, les mains dans les poches. « Je suis vraiment quoi ? » Elle se retourna. « Un mec » « Bonne nouvelle, non ? » « Ouais.. » Je lui passais devant et attrapa une bouteille, but et lui tendis. Elle regarda un instant autour d’elle puis elle me demanda. « Tu connais quelqu’un ? » « Non, on sort ? » « Mmh… oui. » On piqua deux bouteilles avant de sortir dans la rue. Les fumées de cigarette nous avait vite monté à la tête « Tu viens ? Chez moi ? » « T’es sérieux ? » « Eh ! Ne te fais pas d’idée. » « Je ne me fais pas d’idée. » Je me retournais alors vers elle et m’approcha lentement. « Je te mettrais bien dans mon lit. » « Tente toujours. » « Non, je supporte pas qu’on me résiste. » « C’est bête. » « Très. Très bête. » Et là, j’ai perdu le contrôle, je me suis mis à poser ma main libre sur sa hanche et à l’embrasser. A la fin du baiser, j’étais tellement dans un état second que je me mis à rire, titubant. Elle mit sa main sur sa bouche. « Quoi ?! J’embrasse mal ? » « Non, non. Tu embrasses bien, très bien même. » Je pris sa main naturellement. « T’sais quoi ? » « Quoi ? » « J’crois je suis amoureux. » « Ah ? » « Ouais. » « Ou p’tete que t’as trop bu.. » « Non, je l’aime cette fille. » « Elle a de la chance alors. » « Je te plais ? » « Pourquoi cette question ? » « Répond moi. » « Tu me plais. » « Tu me plais aussi. On baise ? » J’ouvris la porte de l’appartement et la fit entrer. « Demandé comme ça, non. » « Arrête, t’en meurt d’envie. » « Demande-le autrement. » Je souris et la plaquai contre le mur et de déclarer. « Laisse moi te faire l’amour. » « Fais-moi l’amour. »

Voilà presque deux ans que Liam et Isis étaient mariés. Ils étaient bien ensemble. Liam était photographe reporter et Isis était enfin devenue avocate, sans pour autant expliquer pourquoi elle avait voulu le devenir. Alors qu'elle était dans la cuisine, son mari vint se glisser derrière elle. « Mon coeur, faut qu'on parle. » ; « Parler de quoi ? » Il embrassa son cou, ce qui la fit frissonner. « Je dois partir pour Miami. » Elle soupira. « Pendant combien de temps ? » ; « Deux semaines maximum. Je serais là dimanche. » ; « C'est long. » ; « Dans 7 jours. » ; « C'est quand même long, je vais me sentir seule sans toi. » Et ce fut à son tour de l'embrasser dans son cou après s'être retournée. « Je penserais à toi. Je t'appelle en arrivant. Je t'appellerais tous les jours. » ; « C'est la moindre des choses quand même. J'aime pas savoir que tu prends l'avion. » ; « Ca se passera bien mon ange. C'est pas la première fois. » ; « Je sais.. mais tu sais que j'ai la phobie de ces machins volants. » ; « Je sais Isis. Ca ira. » Et elle l'espérait vraiment. Isis allait être séparée de lui pendant sept jours au moins et pour elle, c'était extrêmement long. Alors, elle l'embrassa tendrement, ce par quoi Liam se fit un plaisir de prolonger le baiser. « Je t'aime. » ; « Je t'aime aussi. » Après ça, ils partirent tout les deux pour l'aéroport. D'ailleurs, ils s'embrassèrent encore, sans s'arrêter. Ils se répétaient qu'ils s'aimaient et que l'un allait manquer à l'autre. « Fais attention surtout. » ; « Promis. » ; « Je t'aime mon coeur. Tu vas me manquer. » ; « Je t'aime aussi. Je t'appelle en arrivant. »

En s’embarquant dans cet avion pour Miami, jamais Liam n’aurait pu croire qu’il se cracherait dans le pacifique. Cette sensation étrange quelque minutes auparavant, et voir sa vie défiler en l’espace de quelque seconde. Liam aurait presque voulu mourir en fin de compte. Survivre à un crash, être sur une ile avec des gens, sans civilisation, sans la femme qui vous croit mort.



petit questionnaire


→ Avec quel moyen de transport es-tu arrivé sur l'île ? Avion.
→ Comment trouves-tu l'île ? Pesante sans technologies.
→ As-tu ressenti de drôle de sensation en passant le triangle ? Oui.
→ Si tu n'es plus vraiment humain, quel créature es-tu ? /
→ Comment et quand te transformes-tu ? /
→ Voudrais-tu retrouver ton ancienne vie ? Oui.
→ Qu'est-ce qui te manque le plus ? Ma femme.



Camille


→ Quel est ton âge ? 16 ans.
→ Comment es-tu arrivée sur l'île ? J'ai couché avec la fondatrice.
→ Ta connexion ? 7/7j 10/24h --'
→ Ta star ? Ryan Reynolds
→ Comment trouves-tu le design ? C'est mon amour qui la fait.
→ As-tu quelque chose à dire pour améliorer le forum ? Nop.
→ Une dernière chose ? Holly, je t'aime trop beaucoup.



Dernière édition par D. Liam Lefebvre le Jeu 24 Fév - 0:49, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Oh my god! It's
Bonnie Brownie Presley
!


ζ Messages :
29

ζ Date d'inscription :
21/02/2011



MessageSujet: Re: Liam » I thought I was dead.   Lun 21 Fév - 23:30

Reynolds 122608 122608 534264
( tu me reserves un super lien )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Oh my god! It's
D. Liam Lefebvre
!


ζ Messages :
27

ζ Date d'inscription :
21/02/2011

ζ Age :
33



MessageSujet: Re: Liam » I thought I was dead.   Mar 22 Fév - 0:05

Merci 906476
Pas de soucis pour le lien 122608
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Oh my god! It's
T. Hòlly-Liloo Blackburn
!


ζ Messages :
112

ζ Date d'inscription :
16/02/2011



MessageSujet: Re: Liam » I thought I was dead.   Mar 22 Fév - 0:50

    Quel est ce beau et mystérieux jeune homme?
    ...
    MAAAAAAAAAANNNNNNNNNNN COEUUUUUUUUUUUURRRRRRR, MAAAAAAN AMOUUUUR, MA VIE, MON CHERI, MON ANGE, MON BEBE, MON HOMME DE MA VIE, MA MOITIE, 842187
    Bin'vnue '.'

    /voilà maintenant je retourne pleurer et déprimer dans mon coin../
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Oh my god! It's
D. Liam Lefebvre
!


ζ Messages :
27

ζ Date d'inscription :
21/02/2011

ζ Age :
33



MessageSujet: Re: Liam » I thought I was dead.   Mar 22 Fév - 1:22

122608 179830 222946 227371 534264 775756 803281 869103 842187

MON AMOUR, MON COEUR, MON ANGE, MA FEMME, MON BEBE RIEN QU'A MOI 842187

/Déprime pas, s'toplait Crying or Very sad /
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Oh my god! It's
Siobhán L. Lawless
!


ζ Messages :
76

ζ Date d'inscription :
21/02/2011



MessageSujet: Re: Liam » I thought I was dead.   Mar 22 Fév - 1:24

Bienvenue ! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Oh my god! It's
Cheyenne N. Kandal-Taland
!


ζ Messages :
80

ζ Date d'inscription :
16/02/2011



MessageSujet: Re: Liam » I thought I was dead.   Mar 22 Fév - 13:17

Ah ouais t'as couché avec moi ??
Hummm.... Est-ce que part hasard j'ai la mémoire d'un poisson rouge ?? Razz 509731

En tout cas trèèèès bon choix d'avatar et réserve-moi un lien 534264

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://triangle-des-bermude.forumgratuit.ch
avatar

Oh my god! It's
D. Liam Lefebvre
!


ζ Messages :
27

ζ Date d'inscription :
21/02/2011

ζ Age :
33



MessageSujet: Re: Liam » I thought I was dead.   Mar 22 Fév - 16:22

Merci Sio 222946 Je te trouve déjà un surnom vu ton prénom.

Je parlais d'Holly. Mais vu que tu le prends comme ça je veux pas de ton lien, naméoh. 721367
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Oh my god! It's
T. Hòlly-Liloo Blackburn
!


ζ Messages :
112

ζ Date d'inscription :
16/02/2011



MessageSujet: Re: Liam » I thought I was dead.   Mar 22 Fév - 16:33

D. Liam Lefebvre a écrit:

Je parlais d'Holly. Mais vu que tu le prends comme ça je veux pas de ton lien, naméoh. 721367
J'espère bien 683909
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Oh my god! It's
D. Liam Lefebvre
!


ζ Messages :
27

ζ Date d'inscription :
21/02/2011

ζ Age :
33



MessageSujet: Re: Liam » I thought I was dead.   Jeu 24 Fév - 0:54

J'aime pas les blondes Cheyenne.

FICHE TERMINEE 775756
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Oh my god! It's
T. Hòlly-Liloo Blackburn
!


ζ Messages :
112

ζ Date d'inscription :
16/02/2011



MessageSujet: Re: Liam » I thought I was dead.   Jeu 24 Fév - 1:24

Je te valide, bon jeu.

_________________


quelqu'un a dit que "Tout cœur qui n'est pas brisé n'est pas un cœur", il avait raison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Oh my god! It's
Contenu sponsorisé
!




MessageSujet: Re: Liam » I thought I was dead.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Liam » I thought I was dead.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
triangle des Bermudes :: EN ARRIVANT SUR L’ÎLE :: PRESENTATION :: ACCEPTEE-