AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Savannah Aileen Grimes ♠ Fuck You :p 100%

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Oh my god! It's
Savannah A. Grimes
!


ζ Messages :
8

ζ Date d'inscription :
21/02/2011



MessageSujet: Savannah Aileen Grimes ♠ Fuck You :p 100%   Lun 21 Fév - 23:08




Savannah Aileen & Grimes


24 ans ▪ Anglaise ▪ Londres ▪ Mannequin & Musicienne ▪ Célibataire ▪ Neutre



c'est mon histoire





Un bonnet blanc, une écharpe blanche et des petites moufles blanches en laine. Un jean et des petites baskets de couleurs blanches aussi. Je portais ses vétements aujourd'hui, l'hiver était là. Le paysage était recouvert d'une fine couche de neige. Le froid venait carresser mes petites joues rouges par le vent qui giflait encore et encore mon visage. Je marchais dasn la rue, je marchais dans ses rues si blanches, je m'enfoncais peu à peu dans la ville. Mon manteau me tenait chaud, mais il cachait de nombreux secret. Je n'en parlait pas, non personne devait savoir, même s'ils étaient très lourds je ne devais pas le dire, j'ai bien trop peur. J'ai peur de recevoir de nombreuses choses. Je ne voulais pas rentrer chez moi, pourtant la nuit commencait à tomber. Je marchais d'un pas tremblant dans la direction de ma maison, elle se trouvait dans une rue perpendiculaire à celle ou je me trouvais. Mon sac me faisait mal aux épaules, voilà que sa faisait bien deux heures que je marchais, je tournais en rond sans savoir ou je pouvais aller, ou je devais aller. La joie de revoir mes parents comme touts les enfants n'était pas présente, j'avais plutot envie de pleurer, de rester dans le froid, de mourrir de froid que d'aller dans ma maison, dans une prison, j'avais l'impression d'avoir des barreaux à mes fenêtres. Il me manquait de l'oxygène, de la force pour survivre a ce que j'endurais. Je marchais dans le silence, je croisais pas beaucoup de monde, mes pensées s'embrouillaients, je m'attrapais les bras me repallant de chaques moments passés avec ma famille. Je fermais les yeux mais je continuais à avancer dans le froid me laissant guider vers ma maison. Elle se trouvait au bout de la rue, j'avancais doucement recevant petit à petit des frissons de plus en plus violent, les larmes me montaient au yeux, j'avais tout simplement peur. Quand j'arrivais devant la porte, mes mains tremblaient vous allez surement dire c'est à cause du froid, non c'était bien à cause d'autre choses. Je posais donc ma mains sur la porte, et la quelqu'un la tirai de son coté. Je soufflais un bon coup et la le sentiment d'être en prison venu se poser sur moi. Je traversais la maison sans un bruit me dépéchant de retrouver ma chambre, je ne croisais pas mon père, ma mère me faisait signe de me dépécher et de venir mettre la table. Pourtant je continuais à avancer comme j'avancais avant, je ne voulais pas avoir affaire à mon père, pourtant je savais que chaque soir j'allais endurer tout se qui se passais tout les soirs. Je me trouvais dans ma chambre, j'avais des devoirs, je n'avais que 9 ans. Pourtant je faisais tout pour paraitre plus ager, mais chaque fois, mon père venait dans ma chambre, me criais dessus, m'engueulait et surtout me rabaissait en permanence. Ma mère se trouvait dérrière, essayait de le calùmer, mais rien ne le calmait cela ne faisait que d'empirer, me laissant sous la peur, le stress et tout ce qui suivait. Essayer de vous mettre à la place d'une pauvre fille qui chaque jours recevait au minimum une claque, ce n'était que le minimum. Se soir-la mon père arrivait dans ma chambre, j'étais arriver encore en retard, j'avais fait mes devoirs, j'avais prit ma douche et avait mit la table, mais cela ne lui suffisait pas. Et il ferma la porte derrière lui laissant le visage de ma mère une derniere fois avant que mon père arrive sur moi. Je me mis alors en boule comme chaque soirs, fermant les yeux, priant que tout cela se termine un jour. Je pleurais, je me retenais de hurler car si je faisais ca je savais que cela durais encore et encore plus longtemps. Je pleurais toutes les larmes que je pouvais, mais pourtant chaques soirs étaient la même chose.

C'était comme souvent, je sentais sur ma main quelques chose qui coulait le long de mes lignes, quelques chose qui tombais au sol et qui faisait le bruit des gouttes d'eau tombant au sol. Se bruit résonnait toujours dans ma tête, le bruit d'une flaque qui ne faisait que de s’agrandir en dessous de mon visage, les bleu qui apparaissaient sur mon corps. Et ma mère qui hurlait derrière la porte en pleurant, je ne supportait plus la douleurs. J'avais tellement marre, je me demandais parfois s'il ne voulait pas me tuer, au moins la douleur se calmera, et au moins j'aurais la force de vivre dans le ciel, alors j espère chaque fois que cette fois-ci c'était bien la dernière fois que je sente ses coups sur moi, les coups de pieds dans mon ventre et bien d'autre chose. Une fois qu'il avait passé sa colère sur moi, il partait claquant la porte me laissant à la limite de la mort sur le carrelage froid de ma chambre. Quand j'osais ouvrir mes yeux, je remarquais que les dégâts étaient encore plus que d'habitude, mon nez saignait, j'avais encore la marque de quelques choses sur la joue gauche. J'essayais de me soulever pour aller jusqu'à la salle de bain, mais mon ventre me faisait tellement mal, que je n'arrivais plus à me lever. Je me traînais jusqu'à la salle de bain, ou la je s’assit sur le rebord de la baignoire, je me regardais dans la glace, mon visage était recouvert de sang, de bleu, de griffure et de marque rouge et bien d'autre. J'avais compris qu'il ne m'avait pas que frapper avec sa main ou bien son pied, non il avait utiliser d'autre chose. Quand je soulevais mon t-shirt et que j'enlevais mon jean je remarquais mon corps qui était complètement abîmé, il n'y avais certainement pas pire que le sien, ma mère s'était glissé dans la salle de bain, et l'avait fermé à clé, elle avait des petits flacons de différentes couleurs, elle ne me les avais jamais montré, je ne savais pas ce que c'était, c'était juste des pommades. Non elle en avait marre de vivre cette vie, de me soigner presque tout les soirs, elle m'installa dans la baignoire et mit l'eau en route, l'eau chaude mais à la fois froide, laissant la baignoire se remplir petit à petit. Mais je continuais à perdre du sang, non pas par mon nez, mais mon ventre... Plus les minutes passaient, plus je me sentais faible, je sentais l'énergie de mon corps partir, je fermais donc les yeux essayant d'oublier ce qu'il venait de se passer, je laissais ma mère s'occuper de moi j'avais confiance en elle. Une bonne quinzaine de minutes s'était écoulé, quand je rouvris les yeux, je remarquais que l'eau qui m'entourait n'était plus vraiment de la couleur naturelle, non elle était rouge. Ma mère décida de me sortir de la baignoire, elle m'enveloppa dans un grand torchon couleur noir et vert, elle me posa après sur un petit siège qu'elle avait ramener et là elle se mit à me parler. Je devais partir loin de là, elle ne voulait pas me dire ou mais en tout cas elle me mit une bande tout autour de mon ventre bien serré et elle mit mes habits par dessus, après elle prit ma main et m’amena dans ma chambre et on s'allongea les deux et on s'endormit. Elle ne voulait plus me laisser peur, elle avait tellement peur que cette fois-ci c'était la dernière fois. Il était environ cinq heures du matin, elle me réveilla, elle avait préparé tout, il y avait ma valise avec mes affaires dedans, m chambre était vide, il restait seulement les meubles. Je me leva et m'habilla rapidement, on partait, les deux. Je sortais de ma chambre sans faire de bruit suivit de ma mère. On partait dans la rue, il faisait froid, il faisait nuit, on ne pouvait pas prendre la voiture c'était bien trop risqué. On prenait le bus, puis ensuite le train. Je dormais paisiblement, et au finale on prit une maison en France. Il ne pouvait en aucun cas nous retrouver, je grandissait et je continuais les études. Ma mère avait retrouvé un nouveau homme, d'ailleurs elle avait divorcé avec mon père. Je commençais à sortir, à aller en soirée et pleins d'autres choses. Les années passaient vite et j’eus vite mes 18 ans, depuis que je me trouvais avec ma mère je m'intéressais énormément à la mode et une université avec la section Mode reprenait du monde, donc je décidais d'y aller quittant tout le monde. Je partie alors, laissant ma mère derrière pour recommencer une nouvelle vie! Les années passaient, et au final je fue vite reconnut en tant que mannequin, je crée mes propres vétements, robes, t-shirt ect. Ma vie était paisible et au final je voulus prendre l'air, partir en vacance, donc je pris alors l'avion. Je quittais encore une fois la ville ou je me trouvais, on volait au dessus de l'océan soudain, tout allait vite, et on se retrouva sur une île, mais ce n'était pas ici que je voulais aller, mais impossible de partir. Un jour un phénomène très étrange s'est passé et au finale j'ai compris que j'étais devenue une vampire...



petit questionnaire


→ Avec quel moyen de transport es-tu arrivé sur l'île ? Avion
→ Comment trouves-tu l'île ? Très bien
→ As-tu ressenti de drôle de sensation en passant le triangle ? Quand j'ai passé le triangle, j'avais l'impression d'avoir trop bus, j'avais le coeur qui battait, la tête qui tournait et des picotements dans tout le corps.
→ Si tu n'es plus vraiment humain, quel créature es-tu ? Vampire
→ Comment et quand te transformes-tu ? Quand je m'énerve trop, et tout les soirs je me transforme. Je n'ai jamais vraiment su comment je me transformais, ca ne se voit pas vraiment juste mes yeux, deviennent rouge ou bien dorée :O.
→ Voudrais-tu retrouver ton ancienne vie ? Non pas tellement, j'en ai recommencé une nouvelle et je me trouve parfaite comme ca :D
→ Qu'est-ce qui te manque le plus ? Mes meilleurs amis.



Carnivore/Cannibale Perverse alias Justiine


→ Quel est ton âge ? 14 ans
→ Comment es-tu arrivée sur l'île ? Par la princesse Popo
→ Ta connexion ?4/7
→ Ta star ? Taylor Sexy Momsen
→ Comment trouves-tu le design ? Bien bien
→ As-tu quelque chose à dire pour améliorer le forum ? Non
→ Une dernière chose ? Je suis la Meilleure et tu vas en baver :p


Dernière édition par Savannah A. Grimes le Lun 21 Fév - 23:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Oh my god! It's
T. Hòlly-Liloo Blackburn
!


ζ Messages :
112

ζ Date d'inscription :
16/02/2011



MessageSujet: Re: Savannah Aileen Grimes ♠ Fuck You :p 100%   Lun 21 Fév - 23:12

    TAYLOROUNETTE o/
    Welcome et bonne chance pour ta fiche (**)
    Réserve moi un lien (**)
    si t'as des questions n'hésite pas Razz.

_________________


quelqu'un a dit que "Tout cœur qui n'est pas brisé n'est pas un cœur", il avait raison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Oh my god! It's
Jeremiah S. Lacroix
!


ζ Messages :
14

ζ Date d'inscription :
21/02/2011



MessageSujet: Re: Savannah Aileen Grimes ♠ Fuck You :p 100%   Lun 21 Fév - 23:15

Wow momsen vieillie de six ans haha
Bienvenue et bonne chance pour ta fiche Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Oh my god! It's
Savannah A. Grimes
!


ζ Messages :
8

ζ Date d'inscription :
21/02/2011



MessageSujet: Re: Savannah Aileen Grimes ♠ Fuck You :p 100%   Lun 21 Fév - 23:16

Merciii :p

Oui je voulais la vieillir :D *O* 222946
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Oh my god! It's
Cheyenne N. Kandal-Taland
!


ζ Messages :
80

ζ Date d'inscription :
16/02/2011



MessageSujet: Re: Savannah Aileen Grimes ♠ Fuck You :p 100%   Mar 22 Fév - 13:12

Bienvenue parmi nous toi 179830

Tout est parfait, j'ai donc le plaisir de te valider
Amuse-toi bien et essaie de ne pas terroriser tout le monde Razz

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://triangle-des-bermude.forumgratuit.ch


Oh my god! It's
Contenu sponsorisé
!




MessageSujet: Re: Savannah Aileen Grimes ♠ Fuck You :p 100%   

Revenir en haut Aller en bas
 

Savannah Aileen Grimes ♠ Fuck You :p 100%

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
triangle des Bermudes :: EN ARRIVANT SUR L’ÎLE :: PRESENTATION :: ACCEPTEE-